Accueil / Nouvelles / Entrepreneur d'ici< Retour

Entrepreneur d'ici
Nous vous présentons la sixième entrevue avec Claude Ménard et Daniel Vermette, copropriétaire du Restaurant le Montagnais. Un restaurant qui traverse le temps

Le Montagnais, un restaurant qui traverse le temps 

Claude Ménard a acquis son premier restaurant à 19 ans en 1983. Seul propriétaire de l’entreprise de Saint-Tite-des-Caps à l’époque, il a ensuite ouvert un autre restaurant à Sainte-Anne-de-Beaupré. Daniel Vermette, ami de Claude et chef cuisinier, est par la suite devenu copropriétaire il y a une dizaine d’années. Ils nous racontent leur parcours d’entrepreneurs. 

Reprendre des restaurants de zéro

C’est en reprenant un restaurant qui avait été incendié que Claude, avec l’aide de ses frères, a pu rénover et ouvrir son premier restaurant. Un peu plus loin, un restaurant qui avait fermé ses portes a été une autre opportunité que Claude a également saisie dix ans plus tard. Le service de traiteur offert par l'entreprise a permis de passer à travers des années plus difficiles par le passé. Aujourd’hui, il couvre le territoire de la grande région de Québec. Les enfants de Claude prévoient d’ailleurs poursuivre l’aventure de l’entreprise.

Des changements importants

Dans les dernières années, des travaux importants ont été faits à la façade de l’immeuble de Sainte-Anne-de-Beaupré en plus d’une nouvelle terrasse qui a été aménagée pouvant accueillir jusqu’à 36 clients. Peu de commerces sont en mesure d’offrir une telle vue sur le fleuve dans la région.

Avec la pandémie, d’autres adaptations ont été nécessaires. Le service de livraison qui avait été arrêté il y a quelques années a repris avec l’achat de trois voitures, alors que jusqu’à cinq livreurs par quart de travail peuvent être en fonction pour pouvoir répondre à la demande. La présence sur les réseaux sociaux a également été renforcée avec la publication régulière de vidéos en ligne. Certaines vidéos ont atteint jusqu’à 12 000 vues et les commentaires sont positifs. Par ailleurs, le défi de la main-d'œuvre est un enjeu important. Quelques employés ont dû quitter, ce que les propriétaires comprennent avec l’incertitude qui a fortement touché le secteur de la restauration. 

Des conseils pour les entrepreneurs

Pour Claude, la passion est la clé du succès. Également, être présent sur les lieux est primordial, alors que les gens apprécient sa présence. Il est là six jours par semaine, de dix à douze heures par jour et... il adore ça !

Pour Daniel, il faut croire en son projet et être prêt à y investir du temps. D’ailleurs, il passe plus de temps avec son partenaire d’affaires qu’avec son épouse !

Voici le lien pour écouter l'entrevue : https://bit.ly/3yI17Kg


Motif
Inscrivez-vous à notre infolettre !